Les ventes de livres se sont effondrées de 11% au premier trimestre 2020

Mis à jour : mai 8

Pour le seul mois de mars, les ventes de livres ont chuté de 33% en euros courants alors qu'elles avaient enregistré une hausse de 6% en février.

Les ventes de livres ont fortement baissé pour ce premier trimestre 2020, et pour cause, la fréquentation des librairies en chute libre, qui ont fermé leurs portes le 17 mars en raison de l'épidémie de Covid-19

Les librairies de 1er niveaux sont les plus touchées, avec une baisse de 17,5% de leurs revenus sur les trois premiers mois de l'année

Les librairies indépendantes et grandes surfaces culturelles sont les plus lésées par la crise liée au coronavirus. En effet, leur activité est en baisse de 54% pour le seul mois de mars.


le SLF en appelle à la création d'un fonds de soutien aux librairies associant l'Etat, les régions et des partenaires privés


Dans un communiqué, le syndicat de la librairie française (SLF) s'inquiète : "Nul, à ce jour, ne sait dans quelles conditions nous pourrons rouvrir ni dans quel état d'esprit seront nos clients, touchés aussi par cette crise." et n'hésite pas à parler "d'une question de vie ou de mort" pour certains acteurs du livre.


Le SLF demande par ailleurs la création "d'un fonds d'intervention consolidant les moyens d'intervention de l'Etat (Centre national du livre, ministère de la Culture notamment), des régions et de partenaires privés. Ce fonds serait destiné à couvrir la perte d'exploitation des librairies, c'est-à-dire des charges restant dues durant la période de fermeture. Il prendrait la forme de subventions car le surendettement n'est pas une réponse à la crise structurelle qui frappe les librairies. Il devrait s'accompagner d'une instruction coordonnée des dossiers par l'ensemble des partenaires impliqués afin de répartir et d'optimiser l'effort et de ne pas laisser de librairies au bord du chemin."

11 vues

NOUS CONTACTER

contact@voolu.fr

 

 

DÉCOUVREZ LA NEWSLETTER VOOLU

© 2023 par Voolu Créé avec Wix.com