Marseille 73 : une histoire française

Mis à jour : juin 16

Chasse aux immigrés, agressions racistes, Dominique Manotti nous plonge, dans son dernier roman, sur ces événements tragiques qui ont eu lieu dans la cité phocéenne.

Nous sommes en 1973. En France, c'est la fin des "Trente Glorieuses" et le début de la hausse du chômage. Le gouvernement de Georges Pompidou souhaite alors contrôler strictement les flux migratoires, et impose aux immigrés d'avoir un contrat de travail et un logement décent pour prétendre rester légalement sur le territoire, et, ainsi, être régularisés.


A Grasse, commune des Alpes-Maritimes, la contestation s'organise. Les travailleurs immigrés se sentent menacés et manifestent, eux qui n'ont ni contrat de travail, ni logement décent.


La répression sera brutale. Les CRS interviendront à coups de matraque contre les grévistes. Les commerçants de la ville, munis de bâtons, se joignent à eux. La chasse à l'immigré dure toute la soirée et une partie de la nuit. Bilan : cinq blessés grave et deux cents arrestations.


En août 1973, le meurtre d’un conducteur de bus par un immigré algérien mettra le feu aux poudres.


Cela marquera le début d'une série d'agressions, d'attentats et d'assassinats, dans les Bouches-du-Rhône, et à Marseille en particulier, visant la communauté maghrébine et les Algériens en particulier. Plus de cinquante d'entre eux y perdront la vie. Cette chasse à l’homme atteint son paroxysme le 12 décembre 1973 avec l’attentat du Consulat algérien.


L'historienne et écrivaine Dominique Manotti revient sur ce pan de notre histoire, cette vague sanglante qui a déferlé sur la France, dans son dernier roman : Marseille 73.


Longtemps occultés, ignorés, ces événements tragiques, ces mois terribles, sont décortiqués par l'auteure sous le prisme politico-social. Ce roman résonne tristement avec l'actualité récente : le meurtre raciste de George Floyd, et les manifestations qui s'en suivirent, aux Etats-Unis comme en France.


Ponctué d'extraits de coupures de presse, ce roman est un témoignage du terrorisme raciste, lié à l'histoire coloniale de la France et de la Guerre d'Algérie.


Un polar historique qui nous rappelle cette nécessité absolue de lutter contre cette haine souterraine envers l’immigration.


«Marseille 73», Editions Les Arènes/Equinox, 384 pages, 20 euros

NOUS CONTACTER

contact@voolu.fr

 

 

DÉCOUVREZ LA NEWSLETTER VOOLU

© 2023 par Voolu Créé avec Wix.com