Pourquoi nous ne dormons pas ? : une nouvelle approche de l'insomnie

Mis à jour : juin 11

Darian Leader, psychanalyste à Londres, dénonce dans son dernier ouvrage, l’injonction de l’hygiénisme du sommeil avec la norme contemporaine des fameuses "8 heures recommandées".




Darian Leader nous apporte en effet une critique argumentée à travers une documentation fournie et précise sur les différentes approches, études et théories, qui ont pu s’écrire sur le sommeil et sur les connaissances de son fonctionnement. Il nous amène ainsi à faire tomber les idées reçues sur celui-ci, et en appréhender du moins toute sa complexité.


Il rappelle et replace dans leur contexte historique, les sciences du sommeil

et resitue les nouvelles normes dans le contexte socio-économique actuel , avec toujours en toile de fond, la recherche de la productivité au travail et l’efficacité individuelle.


Une critique acerbe et ironique dirigée vers les « chercheurs » du sommeil.

Le sommeil étant devenu un prescriptif pour une "performance optimale"

Darian Leader, nous appelle donc à réfléchir à la dimension si subjective de notre rapport à celui-ci.


Comment ne pas évincer toute la complexité des cheminements individuels et notamment ceux de notre psyché ? Les études des "laborantins du sommeil" actuels, faites uniquement sur des sujets artificiels décontextualisés, sont loin de la prendre en compte.


Selon Darian Leader, "choisir entre le social et le biologique pour penser le sommeil, c’est passer à côté de la question, les deux ne pouvant être aussi nettement séparés l’une de l’autre".


Il dénonce le fait qu'au lieu d’apporter des pistes concrètes pour soulager la gêne de l’insomnie, le dogme actuel accentue le trouble par le rajout d’une pression supplémentaire, celle de ne pas répondre à la norme du sommeil "normal".


La pression et l’angoisse, voilà peut-être le principe même de l’insomnie, or n’est-ce pas le propre de la condition humaine d’être traversé par ces angoisses de nos vies subjectives ? Serions-nous alors tous des "anormaux" ?


Toujours d'après l'auteur, nous sommes soumis à "une pression constante exercée sur nous pour que nous nous comportions comme des machines".


"Encore une fois, rien de tel pour améliorer le sommeil que de se méfier de tout ce que l’on raconte sur le sommeil".

Cet ouvrage, disponible le 10 juin en librairie, est paru aux Editions Albin Michel



41 vues

NOUS CONTACTER

contact@voolu.fr

 

 

DÉCOUVREZ LA NEWSLETTER VOOLU

© 2023 par Voolu Créé avec Wix.com